Un mot du chef de la direction

Peter Brereton, Président et chef de la direction

Chers/Chères actionnaires,

Je suis très heureux de vous annoncer qu'au deuxième trimestre de l'exercice 2013, nous avons poursuivi notre croissance à deux chiffres, car nous avons tiré parti de nos propositions de valeurs uniques et saisi des occasions dans les marchés verticaux que nous desservons. Le trimestre a marqué les débuts de la résurgence dans le marché du réseau d'approvisionnement des hôpitaux avec le gain d'une moyenne entreprise aux É.-U. et une plus grande pénétration du marché de l'éducation avec notre proposition de valeur unique d'autodistribution. Nous avons également signé un nombre important d'ententes avec des clients existants et déployé nos solutions chez treize clients de nos unités d'entreprise. Nous avons ainsi atteint une croissance des produits de 18 % et accru la marge brute de ce trimestre de 13 % comparativement au même trimestre du dernier exercice.

En lisant les résultats financiers du deuxième trimestre 2013 décrits ci-dessous, il est important de noter qu'en septembre 2011, TECSYS a décidé de prendre la mesure sans effet de dilution permettant aux employés détenteurs d'options sur actions de la Société d'encaisser ces dernières. Cette mesure a effectivement transformé la comptabilité de toutes les options sur actions en circulation en passif. Dans ce but, tout changement du prix des actions de TECSYS de la fin d'un trimestre à un autre a une incidence sur les résultats. À la fin du deuxième trimestre 2013, le cours de clôture des actions de TECSYS s'est élevé à 3,32 $ alors qu'il était à 2,20 $ à la fin du premier trimestre 2013. Ce changement a donné lieu à une dépense de 313 K$ qui s'est reflétée dans les résultats du deuxième trimestre 2013. À long terme, nous pensons que l'incidence possible de cette mesure sans effet de dilution sur les résultats devrait être atténuée étant donné les options restantes et leur date d'expiration.

Voici les faits saillants financiers du trimestre :

De plus, à la fin du deuxième trimestre 2013, la trésorerie, les équivalents de trésorerie et les investissements à court terme s'élevaient à 8,1 M$ en comparaison de 4,9 M$ à la fin du deuxième trimestre 2012. L'importante augmentation de trésorerie et d'équivalents de trésorerie est attribuable à l'opération de financement conclue le 1er novembre 2012. Comme nous l'avons mentionné aux trimestres précédents, au cours des dix-huit derniers mois environ, nous avons connu une importante augmentation de la demande pour notre logiciel et nos services, ce qui a accru notre carnet de commandes et mené à une augmentation de nos ressources humaines et des immobilisations connexes. Afin de soutenir cette croissance et de tirer profit des ouvertures actuelles dans le marché de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, nous avons conclu, avec la Banque Nationale du Canada, un accord de financement allant jusqu'à 10 millions de dollars. Au 31 octobre 2012, sur les 10 M$ de l'accord, nous avons reçu 5,0 M$ sous forme d'un prêt à terme.

Nous sommes fiers de notre situation actuelle et de nos performances jusqu'à ce jour. Le deuxième trimestre a été un très bon trimestre, dans la foulée de l'exceptionnel premier trimestre 2013. Nous sommes très enthousiastes concernant les possibilités à venir; le marché de la gestion de la chaîne d'approvisionnement demeure sain et nous sommes heureux de notre carnet de commandes, de nos possibilités de développement commercial et de notre filière de vente actuels.

Nous vous remercions de votre soutien continu.

Sincèrement,

Peter Brereton
Président et chef de la direction

Lire la biographie exécutif Peter Brereton sur la page de Membres de la direction.